Les enfants et leurs animaux

Bonjour les bouts de chou !

Aujourd’hui, nous allons parler de nos animaux domestiques et de leur relation avec nos enfants. Ce n’est un secret pour personne, les enfants adorent les animaux et réclament bien souvent à leurs parents d’en adopter un … ou plusieurs ! Outre la relation de complicité qui se tisse entre un enfant et son animal, ce dernier aide également l’enfant à grandir, se responsabiliser, apprendre le respect et la tolérance.

Toutefois, adopter un animal est un engagement à plus ou moins long terme selon le type d’animal. C’est une considération à ne pas négliger au moment du choix d’un petit compagnon pour votre (ou vos) enfant(s). Pour un animal à courte durée de vie comme le hamster par exemple, la question de du deuil est aussi à prévoir et anticiper. Selon l’âge de l’enfant et ce qu’il a vécu, il se peut même que ce soit son premier contact avec cette notion de mort. Aussi, quelles soient positives on négatives, les émotions que l’enfant va vivre au contact de l’animal sont intenses et riches en enseignements.

Selon le mode de vie de la famille, le caractère de l’enfant, le type de logement dans lequel vous vivez, vous ne choisirez pas le même animal. En effet, un gros chien sera incompatible avec un petit appartement, un animal peureux cohabitera difficilement avec un enfant très vif, un chien ne pourra pas rester seul un week-end entier si vous partez souvent et que vous ne pouvez pas l’emmener… Autant de paramètres à prendre en compte avant de s’engager.

986538_10201554989139212_49467745_n

Tout d’abord, selon l’animal que vous souhaitez acquérir, établissez un budget car les croquettes d’un gros chien coûtent plus cher que celles d’un petit par exemple, les frais de toilettage aussi, etc … Les animaux de compagnie se révèlent être un gros budget dans la vie des familles donc mieux vaut anticiper les frais de départ (coût d’achat de l’animal en lui-même, cage à hamster, litière et arbre à chat, laisse et niche du chien, vaccinations …) et les frais annuels : nourriture, toilettage selon le type d’animal, litière (chat, hamster, cochon d’inde …), mutuelle santé si vous souhaitez l’assurer, coût des produits de traitement de l’eau et électricité pour un aquarium, frais de garde si vous partez en vacances et que vous n’avez personne pour le faire garder et la liste n’est pas exhaustive.

Selon l’âge, le caractère et les goûts de l’enfant, le choix de l’animal sera différent. Si l’enfant est trop petit pour s’occuper lui même de l’animal, faites un choix qui ne sera pas contraignant pour vous. Un poisson combattant dans un bocal ne nécessitera par exemple que peu de soin : le nourrir chaque jour (mais il peut exceptionnellement rester quelques jours sans manger en cas d’absence) et changer l’eau de son bocal régulièrement. Si l’idée de changer une litière vous rebute, ne prenez pas d’animaux en cage type lapin, hamster, souris ou de chat sauf si ce dernier dispose d’un espace extérieur pour aller et venir à sa guise (pensez éventuellement à faire installer une chatière).

Si votre enfant veut avant tout faire de gros câlins à son animal, prenez une espèce réputée pour sa douceur avec les enfants. Un chien est bien souvent plus affectueux qu’un chat. Mais il existe tant de races de chien qu’il faut bien se documenter avant de choisir son compagnon. Outre le fait que certaines races ne soient pas conseillées avec les enfants, certains chiens seront de nature peureuse et donc difficilement compatibles avec un enfant vif. D’autres sont très pantouflards donc ne conviendront pas à une famille très active qui aime faire de grandes balades. A l’inverse, une famille casanière ne pourra adopter un chien qui a beaucoup besoin de se dépenser !

Dans tous les cas, quel que soit l’animal choisi, renseignez-vous au maximum au préalable sur les besoins relatifs à l’espèce, sur la place que vous pouvez lui octroyer dans votre foyer tant au sens propre qu’au sens figuré, sur le coût que l’animal va générer pour votre budget et les contraintes qui vont découler de sa présence (le sortir, le nourrir, le soigner, changer sa litière, etc …).

Enfin, même si nous sommes tout à fait favorables à l’adoption d’animaux abandonnés, faites attention si vous optez pour ce choix car vous ne connaissez pas ce qu’a vécu l’animal adulte que vous allez accueillir ni son comportement à l’égard d’un enfant. Cette solution est donc peut être à privilégier seulement pour les familles ayant une grande connaissance des animaux plutôt que pour une famille qui déciderait de prendre un animal pour la première fois.

Pour clore cet article, nous avons dressé une liste (là encore non exhaustive) des animaux de compagnie qui peuvent faire le bonheur de vos enfants en vivant et grandissant à leurs côtés : chats, chiens, poissons, oiseaux, tortues, rongeurs (hamsters, furets, rats, cochons d’inde, lapins, souris, chinchillas, etc …). Alors, prêt à rejoindre les milliers de foyers français qui possèdent un ou plusieurs animaux ? Ou peut-être en avez-vous déjà ? Qui s’en occupe : vous ou les enfants ? Etait-il là avant les enfants ou est-ce vos enfants qui vous ont réclamé la présence d’un animal ?

Un grand merci à Kharoline qui a fait la jolie illustration de la petite fille au chat spécialement pour cet article ! Nous vous invitons à suivre ses aventures illustrées pleines d’humour sur son blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>